Menu

Feuilles d'automne

Planète Terre

Vivre en paix

Collage littéraire, une littérature jeu

Mercredi 6 septembre 2017 - Du Vent dans les Branches

Que se passe-t-il lorsque les droits d'auteur d'un écrivain entrent en conflit avec ceux d'autres auteurs ?

Introduire subrepticement dans son texte des bouts de textes d'autres auteurs relève du plagiat, sanctionné par la loi.

Citer un auteur pour illustrer un propos est pratique courante.

Mais qu'en est-il du collage littéraire, quand la littérature devient un jeu ? Qu'est-ce que le collage littéraire ?

Quand je marche dans le jardin, lèbe de Jacques Bouchut

Un collage visuel consiste à découper des bouts d'images et à les coller sur une surface pour en faire un tableau. Un collage littéraire consiste à découper des bouts de textes dans des romans, pièces de théâtre, recueils de poésie, et à les disposer les uns à la suite des autres. Le travail de création consiste à choisir comment vous découpez les bouts de texte et comment vous les disposez dans la chronologie de la narration. La fiction est crée par la confrontation entre les textes hétérogènes qui constituent le collage littéraire.

Par ce travail d'écriture, vous créez une œuvre littéraire originale, dont vous disposez des droits d'auteur. Par ce travail, les bouts de textes découpés ailleurs deviennent publics et les droits des auteurs concernés s'effacent devant les vôtres. Non pas que ces bouts de textes, que vous avez découpés dans les textes des autres, vous appartiennent, vous ne cherchez pas en vous en attribuer la paternité, mais ils sont devenus constitutifs de votre collage littéraire, dont vous avez la maternité.

Ainsi, de mon point de vue, vous n'avez pas à citer vos sources, puisque vous n'avez pas fait de citation. C'est un collage. Vous laissez ainsi au lecteur et à la lectrice subtils le plaisir de renifler votre fiction et de découvrir d'où proviennent tous ces bouts de texte que vous avez découpé chez les autres.

Dans cette idée, reste à définir ce qu'est un bout de texte découpé dans un roman ou une pièce de théâtre. Jusqu'à quelle proportion du texte original ce bout de texte entre dans la catégorie collage littéraire ? Jusqu'à 6 000 caractères espaces ? Si plusieurs bouts de texte proviennent du même roman, la longueur totale peut-elle atteindre 12 000 caractères espaces ? Ce qui représenterait respectivement 2% et 4% d'un roman de 200 pages d'environ 300 000 caractères espaces.

Enfin, il me semble évident qu'un collage littéraire ne doit pas nuire à l'un ou l'autre des romans, pièces de théâtre, poèmes, ni à son auteur, sinon (s'il nuit) l'écrivain s'exposerait à des poursuites judiciaires. Mais là aussi la nuisance reste à définir, soit dans l'intention malveillante, soit dans le résultat du collage littéraire.

Bien sûr, ceci n'est que mon opinion.

Je ne sais pas si la loi définit le collage littéraire. En principe, les lectures publiques donnent lieu à paiement de droits aux auteurs des textes lus. Chaque auteur peut s'opposer à ce qu'on lise son texte. Mais la lecture publique, si elle est un spectacle, si elle suppose un jeu d'acteur pour le lecteur, la lecture n'est pas une création littéraire.

Le collage littéraire est une création littéraire. Le collage littéraire a son propre auteur. Cependant, les textes constitutifs du collage continuent d'appartenir à leurs auteurs respectifs et l'auteur du collage littéraire n'est l'auteur que de sa création, de sa construction, du collage littéraire.

* * *

Lire le livre : Quand je marche dans le jardin

Le narrateur à qui il arrive parfois des choses étranges quand il marche dans son jardin, a l'impression de vagabonder en compagnie de personnages, comme s'il sautait de façon inattendue d'un livre à l'autre...

Lèbe, lecture web gratuite.

- Du Vent dans les Branches - Haut -