Menu

Feuilles d'automne

Planète Terre

Vivre en paix

C'est quoi ce Carnaval traditionnel ancestral ?

Mardi 18 avril 2017 - Landes et Forêts

A 5 jours des élections présidentielles, qu'ai-je envie de dire, alors que, pour pas mal de gens, à défaut de voter pour, il va falloir voter contre, tout en sachant que le début d'un changement intelligent pour la France, pour l'Europe et pour le monde en guerre, n'est pas au programme des 5 années à venir ?

Petit rappel sur les fêtes et jours de congés en France en 2017 - On fête quoi exactement ? - Vers un état laïc et convivial - Mon calendrier en 10 fêtes

A chacun sa fête

Alors que Noël et Pâques sont devenus petit à petit des fêtes commerciales dédiées au chocolat et aux enfants, le Nouvel an, la fête de la Musique et de nombreuses autres journées ponctuent une année de plus en plus laïque. Chacun peut choisir sa fête, selon son humour ou sa fantaisie, dans un calendrier chargé des Journées mondiales pour ceci ou pour cela. La société laïque fait son chemin en douceur à travers le monde, loin du bruit et de la fureur des leaders totalitaires et de leur diatribe destructrice et mortifère, au choix haineuse, xénophobe, raciste, identitaire, populiste, religieuse. Embraser le monde semble un jeu encore plus drôle que se balancer de la farine à la gueule pour Carnaval.

Petit rappel sur les fêtes et jours de congés en France en 2017

En plus de Pâques et Pentecôte qui tombent un dimanche, il y a 11 jours de congés en France.

On fête quoi exactement ?

Noël Pâques Ascension Pentecôte et toute la litanie qui résonne encore dans nos esprits. Alors que les églises sont désertées depuis longtemps, sauf peut-être par superstition pour un certain nombre d'infidèles qui reviennent pour les baptêmes, les mariages et les enterrements, ne trouvez-vous pas amusant de continuer à célébrer la toute-puissance d'une Eglise que la plupart des Français ne fréquentent plus ? A travers un vestige de liturgie catholique, n'est-ce pas curieux de fêter un ordre social disparu, alors que la modernité tente désespérément de changer l'ordre social actuel pour plus d'égalité ?

Pour Carnaval, on se déguise en princes et princesses une fois par an, comme si la hiérarchie (chacun à sa place) des quelques super-riches et de la masse des pauvres n'existait pas, pour mieux accepter l'injustice les 364 autres jours.

Certes il n'est pas facile de remplacer la tradition ancestrale par une modernité qui a du sens, alors là je vous suis à 100%. C'est comme remplacer un système économique injuste et, en plus en faillite, par un autre. Autant prier la Vierge Marie et tous les saints pour que les racistes deviennent tolérants et les nationalistes, identité nationale du peuple, s'ouvrent au pluralisme, à la diversité multiculturelle. Ce n'est pas gagné.

Vers un état laïc et convivial

Pourtant, tout en douceur, c'est bien ce qui se passe en France : la société religieuse disparaît petit à petit, malgré les manifestations contre l'avortement, contre le mariage pour tous. Et c'est tant mieux : quand on ne croit pas à une vie après la mort, on a peut-être moins envie de zigouiller son voisin ou les gens un peu plus loin.

Plutôt que ce Carnaval traditionnel ancestral qui n'a plus aucune justification à notre époque, pourquoi ne pas mettre au calendrier laïc de la République la Musique et la Danse ? La Parole ? Une parole libre, qui dit les choses comme elles sont réellement, qui proteste, qui conteste, sous forme de contes, d'humours, de pièces de théâtre, de chansons...

Parmi les nombreuses journées mondiales, on fête déjà le Nouvel an, c'est toujours ça. Et puis, au gré de chacun sans congés payés, le Conte, la Poésie, le Théâtre, la Terre, le Travail, la Diversité culturelle. Avec l'Europe on fête la Musique, le Patrimoine. Il y a aussi une Journée Internationale de la Danse. Chacun peut choisir, parmi les nombreuses propositions, une journée à fêter en public, ou avec quelques personnes de sa famille ou quelques amis, en solitaire quand on n'a pas d'autre possibilité, l'important n'est-il pas de fêter le fait qu'on est encore vivant pour un moment ? Peut-être pas tous les jours, car sinon on banalise, plus rien n'a d'importance.

Mon calendrier en 10 fêtes

Pour ma part, et en attendant qu'on change notre hymne national et nos jours de congés officiels, j'agrandis mon calendrier festif à 10 journées particulières, mes fêtes laïques pour une société multiculturelle, auxquelles j'ajoute une proposition mondiale, hémisphères nord et sud.

Vingt et un, notre Terre qui êtes aussi, collage Jacques Bouchut

Vingt et un, notre Terre qui êtes aussi...
Collage décembre 2012, Jacques Bouchut

Evidemment, dans mon esprit toutes ces journées sont chômées et rémunérées, afin de pouvoir faire la fête. Un jour peut-être. Celles-ci ou d'autres.

Pour moi les différentes journées de la femme sont absurdes : on ne va pas fêter la femme un jour par an pour la maltraiter les 364 autres jours. Il y a comme cela des journées mondiales qui indiquent un grave problème de société, toujours sans solution.

De même les fêtes nationales n'ont plus aucun sens à notre époque : c'est de l'Histoire, sur laquelle des gens mal intentionnés tentent d'asseoir leur vision totalitaire d'une société nationaliste, dont l'Histoire justement témoigne des ravages : guerre de 1914-18 par exemple, mais aussi de nombreux conflits dévastateurs depuis et jusqu'à maintenant. Le peuple français n'existe pas : la France est un pays mais la population française est multiple, comme celle de l'Europe et du Monde, un monde d'échanges et de fraternité.

Mes anciens billets Jardin de pierres, sur le sujet

- Landes et Forêts - Haut -