Chers noctamboulis et très chères qui nous rejoignez pour cette soirée de fin d'année, nous vous avons préparé une émission aux petits oignons glacés pour que vous puissiez passer les fêtes traditionnelles de vos rêves ancestraux.

Sans plus attendre, nous entamons notre nuit blanche en Périgord Noir : Siboule y êtes-vous ? m'entendez-vous ?...

Ah Blousie, ici c'est de la folie sur le marché de Saoû. Les gens sont venus de loin, en maillot de bain, pour attraper le saumon de la Drôme. Bonsoir madame, pour Eboulis nuit, d'où venez-vous ?

Bonsoir, j'arrive de Brest. Vous comprenez, mon mari et moi nous en avions raz de marée du foie gras du Finistère : plus aucun mystère, alors qu'ici on s'amuse comme des fous. Des années qu'on rêve de saumon au Picodon.

Vous avez entendu, pendant que les Bretons achètent local du foie gras, les Drômois achètent local du saumon. A vous le studio.

Je vois. Mais dites-nous Siboule, comment font les gens du Sud-ouest pour acheter autre chose que...

Aucun problème, Blousie, justement me voici sur le marché de nuit de Colmar. Eh bien vous n'allez pas me croire : les Alsaciens achètent local des bourriches d'huîtres du Rhin. Je vous recommande les Claires de Guebwiller et les Marraines Grand Ballon, dé-li-cieuses !

Vous entendez, chers noctamboulis et très chères, c'est pas croyable tous ces Français qui achètent des produits locaux pour faire la fête. Alors dépêchez-vous, il ne vous reste plus que quelques heures pour vos derniers achats locaux traditionnels ancestraux.

Attendez, Blousie, ce n'est pas fini, vous n'êtes pas au bout de vos surprises : ici à St Lô, les Normands font le plein de bon chocolat bien de chez nous, fabriqué avec du cacao de St Malo. A vous le studio.

Pour que nos auditeurs et auditrices soient précisément informés et informées, je rectifie : la ville de St Malo étant située en Bretagne, les locaux de St Malo achèteront du foie gras et se passeront de chocolat ou l'inverse, en leur âme et conscience. Pour plus de précisions encore, notons que les gens concernés achèteront, sur leur marché de proximité, du café de Côte d'Armor, du thé des Pyrénées, des bananes d'Orange, des ananas de Provence, de la vanille de Nice Côte d'Azur, du whisky du Jura, du rhum d'Ile de France.

Psiiiiit !... Blousie : des noix de Grenoble, des olives de Nyons, de la clairette de Die, peu cher, et les fauchés de la société iront sur le Pont d'Avignon danser tous sans ronds (TGV gratuit entre 2 heures et 5 heures du matin).

Les noctamboulis auront bien entendu votre accent provençal, Siboule, et chanter les cigales. Mais, mais, mais, pas question de boire du champagne hors région de Reims ! Et, s'il n'y a pas de vignes dans votre région, vous boirez, selon possibilité locale, du jus de pomme, de poire, d'abricot, de cerise ou de l'eau de source (locale). Ainsi soit-il.

Ah encore une question : Siboule, éclairez notre lanterne magique, s'il vous plaît, comment fait-on avec le citron ?

Vous voulez dire le citron avec le poisson, les fruits de terre et les fruits de mer, les crustacées, les cétacés...

Oui, oui, Siboule, passez...

Alors justement, vous tombez bien, je suis sur le tarmac de Roissy, à Paris, Blousie, la ville lumière qui illumine le monde dans la nuit noire....

Siboule...

Oui, bon... Help, madame monsieur, please, where are you going just now ?

Nous prenons l'avion, comme vous pouvez le constater.

Prenez, prenez, mais où vous emporte-t-elle votre avion ?

Ah ! je vois, bien sûr : nous allons en Inde, chère madame qui êtes si jolie.

Merci, merci. Et pourquoi donc convolez-vous en Inde ?

Pour passer un bon réveillon. A cause des citrons, des oranges, des ananas. Le thé pour mon épouse et pour moi le café. Je vous recommande. L'an passé nous étions en Indonésie pour le cacao, le thé et le café.

echange_fete.jpg
Echange, fête et change, collage décembre 2013, Jacques Bouchut

Vous entendez, Blousie, en France, il n'y a rien du tout. Moi je suis pour le libre échange, vous savez, la chaleur humaine. En direct d'Heathrow, je note qu'il reste encore des places sur les vols en partance pour Bombay et Jakarta. C'était Siboule en escale à Londres UK, à vous le studio.

Voilà, c'est noté, changeons, échangeons. Ici ou là ou ailleurs si vous partez, passez de bonnes fêtes de fin d'année à rigoler, vous régaler des produits du marché.

Eboulis pour la nuit, faites de beaux rêves.