Jusqu'à cet instant... ayant ouvert ce tiroir, découvert cette enveloppe, regardé ce qu'elle contenait, submergé d'une émotion soudaine, d'une brutale confusion mentale... jusque là j'étais moi, Jaume, Jaume Wenders...

C'était plusieurs années après le décès de ma mère, Thérèse. Je n'avais jamais eu l'idée de faire le ménage de son secrétaire, un meuble de famille installé à présent dans mon bureau. Manque de curiosité ? Crainte obscure ? Oserais-je dire prémonition ?

Jusqu'à cet instant où ma vie a chancelé, j'avais toujours cru ce que disait ma grand-mère paternelle, Margot Duras, divorcée de Donald Fellini quand elle a épousé mon grand-père Siméon. En réalité...

Margot se souvient de ce grand amour de Venise dans les canaux déserts. Le labyrinthe des ruelles obscures, les passages secrets, les chambres dérobées, violence des corps et jeux du sexe. Ce plaisir frappé d'interdit, parenthèse effrontée au coeur de la banalité, émotion, excitation, ivresse, Margot se livre aux jeux sensuels de son grand baiseur, comme elle dira plus tard.

casanova.jpg

Margot et Siméon logeaient pour les vacances dans la même pension que Donald et Christina. Etait-ce un pur hasard, comme aurait dit ma grand-mère ? Margot Duras et Donald Fellini firent connaissance, tombèrent amoureux, et ma grand-mère, enceinte de quelqu'un d'autre que son mari, a écrit au dos de la photographie : Gondolier de mon coeur, mon amour à Venise, qui s'en fut par les eaux bleus du Grand Canal jusqu'à la mer des soupirs. Ce qui laisse supposer que Donald l'a quittée dès leur retour d'Italie, ou plus tard peut-être en apprenant la nouvelle de sa paternité, allez savoir. Dans sa lettre à son fils, mais l'a-t-il lue ? Margot a écrit qu'elle n'a jamais connu un tel bonheur et que mon père en est le fruit.

Mon père. Tout de suite, souriant bêtement, je n'ai rien compris. Mais ce n'est pas tout.

Histoire brève, conte de fées, Vivian est retombée dans les bras de son ancien amant. Couple qui se défait, accord tacite, tandis que Pierre Rohmer baratinait les jeunes filles à la plage, son épouse Vivian Hawks passait les nuits à boire et s'endetter au Casino. C'est là, dans la fumée des cigarettes, entre 2 verres de whisky, qu'elle a retrouvé Rick Curtiz. Par hasard. Il ne lui a pas pardonné de l'avoir largué. Ils se reniflent, provocation, reproches, attirance irrépressible. Emportées dans une danse d'amour fou, les marionnettes de leur rêve déçu. Ainsi Gaspard n'est pas le fils de Pierre Rohmer comme je le croyais, mais le fils de mon grand-père maternel.

grand_sommeil.jpg

Ainsi j'appris la liaison extra conjugale de Rick Curtiz et de Vivian Hawks qui a fait de Gaspard non pas un Rohmer mais un Curtiz, ainsi que son fils Jean-Louis et ses 3 petites filles, Gaspard demi-frère de ma mère. Ainsi je finis par comprendre que Donald Fellini n'était pas le premier mari de Margot, mais l'époux de Christina Egoyan et que Donald étant le père de Raymond, c'est mon véritable grand-père ! Voilà les secrets de famille qui m'ont explosé à la figure, quand j'ai ouvert cette enveloppe contenant des reliques du passé de mes parents. Margot Duras a menti toute sa vie et mon père n'a jamais révélé que, de ce côté de la généalogie, la famille Wenders s'arrête à Siméon, que lui Raymond appartient à une autre famille, comme moi et mes 2 soeurs, moi Jaume Fellini baptisé Wenders.

Diable, quelle famille ! Tous ces gens comme moi qui croient appartenir à une branche, alors qu'ils sont d'une autre famille. Et ces familles qui ne connaissent pas leurs enfants et petits enfants.

Je trouve amusant finalement comment la famille se recompose, bien au-delà des divorces et remariages. On rêve sa vie, on change de vie, ne serait-ce que l'espace d'une soirée, de quelques jours. De cette sortie temporaire du quotidien, il arrive que naisse un enfant. Cet enfant trouve sa place quelque part, dans une famille parmi d'autres. La famille est vivante, changeante, surprenante. Pourquoi vouloir figer ce qui bouge? Pourquoi un musée familial à la place du cinéma des familles ? Toute généalogie est une mythologie. La famille au nom du père une tromperie.

La découverte des secrets de famille, du côté de la mère de mon père et du côté du père de ma mère, m'a ouvert les yeux : non seulement il y a 2 mensonges dans la généalogie, mais celle-ci est devenue suspecte dans sa totalité. Mon véritable grand-père Donald Fellini n'est peut-être pas plus Fellini que moi Wenders. Et si je peux m'interroger sur chacun de mes ancêtres, ça veut dire que ma vraie famille est insaisissable, ma vraie famille n'existe pas !

Alors je m'interroge : Moi Jaume, pas Wenders et peut-être Fellini ou peut-être pas, est-ce que j'existe réellement ? Je m'interroge sérieusement sur mon essence et mon existence.

Qu'en dis-tu Sophie ?