Eboulis nuit, fréquence phare, bonsoir.

Passé complètement inaperçu, le prix de l'Académie du Journalisme Combattant a été attribué, à la grande surprise de tous les commentateurs, à Civilisation bande au Néon. Afin de réparer cette distraction, nous allons déroger à notre Charte Puce éthique le direct c'est esthétique. Voici donc, en différé d'Amsterdam, notre correspondante :

Bonsoir Siboule. Pouvez-vous nous apporter quelques précisions...

Tout-à-fait Blousie et bonsoir à tous les noctamboulis. Surprise surprise, le prix Terre de Lumière a été attribué cette année à Civilisation Néon. J'ai un vieux monsieur à côté de moi, très charmant : Monsieur le Grand Académiste, vous n'avez pas peur à notre époque de passer pour un épouvantail tellement vous êtes sûr de vos certitudes ? Que dites-vous à ceux qui vous le reprochent ?

Taisez-vous ! Vous ne savez pas de quoi vous parlez, on n'a pas le choix, il n'y a pas d'autre solution, il faut continuer comme avant dans le respect du règlement.

Et voilà ce que proclament les académistes avant de disparaître. Parce que le monde change de toute façon. Et vous Néon, quelles sont vos émotions avec ce prix ?

Disons que je reste rationnel, stoïque et scientifique.

Justement, vous dites de votre blog qu'il s’est constitué sur la base de la revendication du rationalisme et contre tous les obscurantismes, quels qu’ils soient.

Absolument.

Ce qui n'empêche pas les échanges musclés. A combattre l'enfumage, comme vous dites, n'avez vous pas peur d'être aveuglés et de tomber dans la lutte idéologique et scientiste ?

Disons que les plus « tolérants », on les trouve, au contraire, parmi des bobos écolo-libertaires soi-disant « de gauche » qui ne croient pas devoir se renseigner sur ce qu’ils considèrent de toutes façons comme l’exercice légitime d’une liberté individuelle.

Euh... vous faites allusion à vos positions anti religieuses et contre l'Islam en particulier. Mais alors que faites-vous de l'article 18 de la Déclaration universelle des droits de l'homme: Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Merci de me le rappeler, la Ciboulette, disons que la tolérance ne peut aller jusqu’à accepter des doctrines totalitaires qui avancent masquées en jouant sur l’ignorance des gens.

C'est scientifique ça, mon petit Néon ?

Disons que les civilisations, les cultures ne se valent pas. Prétendre le contraire, c’est refuser le progrès humain et social.

Comme vous y allez, civilisations, progrès, détendez-vous ... Les vieux anticléricaux du début du 20e siècle sont-ils de retour ?

Pour ta gouverne je t’apprendrais que les vieux anticléricaux n’ont pas de leçon à apprendre de toi car tu vis dans une société libre de l’oppression religieuse grâce à leur combat et non pas grâce à tes états d’âme.

Jetez-vous au ruisseau les états d'âme de Diderot, de Voltaire ou de Rousseau ?

Nous vivons aujourd’hui et les inégalités, la ségrégation et le fascisme sont à combattre aujourd’hui. Comprendre c’est accepter et encourager l’obscurantisme.

Curieusement, mon petit Néon, vos appels répétés à la haine ne visent que l'islam. Silence radio, vous allez rire, en ce qui concerne Hiroshima et Nagasaki : condamnez-vous les scientifiques et la science pour ce petit dérèglement de la civilisation occidentale ? Où sont les billets va-en-guerre contre l'intégrisme catholique en France ou protestant aux Etats-Unis ? Où sont les billets sur le racisme et la xénophobie en France et en Europe ? Et où encore, Ouh là là, les articles sur les dérives de la finance mondiale, sur la responsabilité de Goldman Sachs dans la crise européenne actuelle, sur les ravages des pesticides en l'agriculture, Monsanto par exemple, sur les dérives de certains labos pharmaceutiques, bref sur la délinquance et la criminalité de notre époque... Mais mais mais, disait la Huppe, restez avec nous monsieur Néon... Ah ben non, il a foutu le camp dans le néant !... En direct de Bornéo, c'était Siboule, et je répète : Siboule. Avec la bande au Néon, reçue ce soir par les Académistes. A vous le studio.

Siboule, merci.

Pourquoi tant de haine, voilà qui laisse rêveur. On se demande quel objectif poursuivent ces gens bien pensant, partant en guerre contre l'Islam, bien évidemment responsable du désastre économique dans lequel l'Occident a plongé le monde entier.

Pour finir sur une note bleu nuit, voici un feu de Bengale à vous faire tourner la tête : Arrive un fou joyeux, qui sème le désordre dans la ville... Euh... je crois que nous avons un problème de liaison avec le Bengale... Voici plutôt Tin pagoler hoilo mela...

Ménestrels mystiques vivant en milieu rural au Bangladesh et au Bengale occidental (Inde), les Baul ne s'identifient à aucune religion organisée, ignorent le système des castes, n'ont ni dieux, ni temples, ni lieux sacrés particuliers.

Eboulis pour la nuit, faites de beaux rêves.