Gardiens du jardin d'enfance, nous sommes. Kaakiri au Sud, je suis le monstre de la Parole.

kaakiri.jpg

Je suis le plus beau, je suis le plus fort ! C'est un bon début, Prune ; Il ne suffit pas d'être dégourdi dans la vie, encore faut-il que les autres s'en rendent compte. Tu n'existes que dans le regard des autres, souviens-toi. Ah ce pauvre garçon, heureusement que je suis là pour lui souffler les répliques :

Elle te fait goûter un Pinot noir 2005 Rot Murlé et tu dis Hmmm ! il est bon. Mais c'est n'importe quoi ! Devant ses yeux en point d'interrogation, tu plonges le regard dans ton verre et tu humes ce merveilleux vin à la robe rubis brillante. Tu finis par murmurer Arômes intenses de cerise noire...

Elle est intriguée.

Amande peut-être... encens...

Elle sourit : Sentez-vous ces notes boisées en finale ?

Tu humes encore : Oui. Puis, tu goûtes pour la seconde fois, très attentif aux saveurs cette fois : Bouche ample, bien équilibrée... Des tanins...

Elle te boit des yeux. Tu fermes les tiens : Hmm... longue finale de griotte... Il y a une touche un peu forte... je connais, mais non, je ne vois pas.

Elle dit, amusée : Réglisse, tabac.

Oui, c'est ça, la réglisse... Je ne sens pas le tabac.

Eh bien voilà, ce n'est pas avec ton Hmmm ! il est bon que tu aurais séduit Myrtille, pauvre Prune ! Laisser passer la femme de ta vie avec 4 mots idiots, c'eut été dommage, tu ne crois pas ?

A suivre...