Il paraît que nos sociétés industrialisées ne peuvent pas se passer raisonnablement du nucléaire. Fou mais logique : peu importe les conséquences... Pourtant 66 ans après Hiroshima et Nagasaki, la Terre irradiée se passe tout-à-fait de l'Humanité à Tchernobyl et Fukushima.

Le nucléaire militaire est mort en 1945, le nucléaire civil en 1986 et le rêve du nucléaire en 2011. On a essayé, on s'est planté, on va continuer encore longtemps ? Ou plutôt, nous pauvres humains qui maintenant vivons, allons nous attendre de voir à la télé le désastre annoncé ?

A suivre sur Jardin de pierres :
Emission radio active
Effondrements successifs
La fin de l’arrogance.