Le vent s'avançait en hurlant à la mort et en sifflant entre les maisons; il envahissait les rues désertées. La ville hibernait, comme dans l'attente immobile d'une épidémie. Les gens se cloîtraient à l'intérieur. Ils fermaient les portes, les fenêtres, tiraient les rideaux en espérant que, bientôt, la vague de froid prendrait fin. Arnaldur Indridason, Hiver arctique.

En attendant la catastrophe... Je ne sais plus si je la redoute ou si je la souhaite. Héritage culturel de la chute, du paradis escamoté ? Crainte de ce qui semble inéluctable ? Désir d'en finir une fois pour toutes avec toutes ces conneries ? Rêve de perfection, ça sera mieux après ? Insatisfaction profonde ?

Arrêt sur image, inaction totale, l'œil du cyclone.

attente.jpg
En attendant la catastrophe...

Tiens, voilà Sophie qui revient... voyons ce qu'elle va nous dire.