Kelefa Ba - Jali Nyama Suso (et Alfa Yaya - Abdouli e Samba)

Cette superbe musique mandingue m'emporte à travers l'espace et le temps.

D'abord, j'ai vu une petite fille. Elle est seule, dans une gare, le soir. Une gare des années 1950 en Belgique.

C'est une petite fille en robe bleue à dentelles blanches. La petite fille en robe bleue à dentelles blanches semble écouter les conversations silencieuses, qui s'échangent au long des fils électriques. Suspendus à des centaines de points blancs répartis en 3 écrans carrés, les fils traversent 3 tableaux au sommet des poteaux. Mais elle regarde vers la lumière blafarde, au-delà de la barrière, qui l'empêche d'aller plus loin, sur le quai de la gare, vers cette lueur. Ce n'est pas ce fragile croissant de Lune, accroché au ciel nocturne au-dessus des wagons. C'est une lumière mystérieuse, dans un lointain occulté par les trains. Des trains de nuit en attente à quais, déserts, dans la ville endormie. Des trains en attente, un peu plus loin, presque déjà partis : 2 trains immobilisés par 4 lanternes rouges, 3 disques rouges d'un côté, 1 de l'autre. Une indication précise : 1 - 8 - 57. Trop tard, semblent dire la main gauche et le bras légèrement plié de la petite fille en robe bleue à dentelles blanches. Elle est seule dans la nuit. (Le roman du fragmeur).

A présent, la petite fille est montée dans un train. Elle est partie dans la nuit, emportée par cette musique lancinante. Ensuite, j'entends une musique de mon enfance, la musique des rails : ta-ca-tac...ta-ca-tac...ta-ca-tac... Le paysage défile derrière la vitre. A chaque arrêt, à chaque nouveau départ je m'éloigne un peu plus de mon passé.

C'est vers l'avenir que vole cette petite fille en rêve de nuit, vers l'inconnu, mystérieux, effrayant, excitant. Par magie, tout est possible. Au petit jour, elle ira vers la lumière. Elle va trouver ce qu'elle espère.

ombre.jpg

La vie passe, je monte, je descends et je ne sais toujours pas où m'emportent ces Trains du soir. Quand je regarde par la fenêtre, la cour d'école est déserte : tous les enfants ont disparu depuis longtemps.