Quand je plante des carottes dans mon jardin, ce n'est ni pour le blaireau (gros malin), ni pour les lapins (petits coquins). Voilà pourquoi j'ai enfermé mon jardin potager derrière un grillage. Eh bien ça ne suffit pas ! Le blaireau trouve le moyen de se faufiler.

passage.jpg Pendant ce temps, la nuit, au lieu de chasser les souris, mon chat dort ou chasse les minettes. Pas croyable.

loir.jpg
Loir amoureux du chat

chat.jpg
Chat rêvant de faire un bisou au loir.

Si je me suis réservé les carottes de mon jardin, pour autant je ne supporte pas que des mots comme humanisme, individualisme... soient confisqués, surtout ces deux-là.

Nous savons tous que l'humanisme fait habituellement référence à l'Italie de la Renaissance, au droit pour chaque personne d'être respectée. Dès lors, ce mot devrait-il être confisqué, muselé et ligoté ?

A ma connaissance, il n'y a pas de philosophie de lapins pour des lapins. Qui parle et qui écoute ? La philosophie, ce sont des êtres humains qui parlent à d'autres êtres humains, chaque philosophe exprimant ses idées sur l'homme. Il n'y a pas d'un côté des philosophies humanistes et de l'autre des philosophies non humanistes.

D'où ma 3e déclaration :

3 - Toute philosophie est humaniste.

Chaque philosophe a sa définition, par exemple, il y a l'humamat, l'humanisme matérialiste selon Marx, l'humaplat, l'humanisme idéaliste selon Platon, l'humanaris, l'humaniche, l'umanaz (concept meurtrier)...