Il a neigé ? Aucun souvenir. Neigé ici ? Pas avec cette chaleur, sûrement pas ! Ici sur Skop, ma planète SKP2 (dites ce que vous voulez, c'est votre droit, mais je me souviens très bien : Skp-iiMX. D'ailleurs quand j'y pense, c'est un nom plutôt étrange, vous ne trouvez pas. Du genre étrange étranger. Ou étrange étrangère). Ici sur Skop, pour vous dire, on a un été caramel.

skp_15.jpg

Je dis été comme un souvenir de quelque chose, vous l'avez sur le bout de la langue, vous vous dites, je connais, je connais, en même temps un sentiment d'urgence se manifeste au creux de votre estomac ... et puis non, finalement ça vous échappe : une part de vous-même vous reste étrangère. Quoique il en soit, ici c'est plus que caramel blond : plus que temps de retirer la gamelle du feu : blond c'est beau c'est bon, un peu sucré peut-être, brun, attention ça chauffe et ça va vite, rouge, c'est cramé. Comme sur la plage. Voilà, trop tard. Si on n'y prend pas garde, il y a un moment où c'est trop tard. Mais c'est quoi qui est trop tard ? J'ai beau chercher, je ne trouve rien. Foutue planète !

Parfois j'en arrive à penser que je tourne (en rond, évidemment) comme un fauve en cage. Un fauve à qui on n'aurait pas offert Obsession de Kelvin Klein, pour un homme. Mais quel est ce parfum de femme qu'exhalent les pierres brûlantes de mon jardin de pierres ? Je me sens tout chavirer d'un coup. Hou là là ! ça tourne et ça tangue.

Allo la Terre ...