Allo la Terre, ici Jicook en direct de l'exo planète Skp-iiMX.

A tout hasard, j'envoie ce message dans l'espace intergalactique et crépusculaire. Je ne me souviens plus de rien. Juste que je viens de la Terre. Comment ? Mystère.

Ici c'est un désert, un désert de pierres. Les glaciers interdisent l'accès aux Montagnes un peu plus à l'Ouest. Je dis l'Ouest en souvenir de la Terre, parce qu'ici, dans ce Jardin de pierres, il n'y a ni Soleil ni Lune. Juste une sorte de lumière violette qui diffuse ses particules d'amnésie cotonneuse depuis ce que j'ai nommé le Sud. En souvenir. Mais quand je dis souvenir, vous allez rire : je ne me rappelle plus rien. Plus rien de ma vie de tous les jours. Et là encore, je dis jour sombre comme je dirais nuit claire ou espace temps coloré, car ici, comme vous le voyez peut-être sur cette photo, il n'y a ni jour ni nuit.

skp_11.jpg

Ou alors un jour nuit perpétuel, une aube crépusculaire monastique qui résonne d'une sorte de monodie sacrée. C'est partout. On entend la laus perennis, on entend Hildegarde de Bingen. Quand je dis "on", c'est moi, vous vous en doutez. Ici, il n'y a personne d'autre que moi, Jicook. A supposer que je m'appelle bien Jicook. A la réflexion, ce nom ne sonne pas très catholique. Ni biblique ni coranique. Mais n'allez pas croire que je crois. Ah ça non ! Ni je crois ni je ne crois pas : il me faut des preuves, vous comprenez, des preuves de réalité. Et ici, vous le constaterez sur la photo que je vous ai envoyée avec mon message Allo la Terre... la réalité n'est pas du tout catholique, apostolique, protestantique ni aquatique. Ici, le jardin aux mille vierges et fontaines odorantes est un jardin de cailloux. C'est mon jardin. Mon jardin de pierres. Ma maison d'ici et maintenant, mon paradis. Et mon enfer.

A tout hasard, je vous envoie mon message depuis Skop, ma planète et jardin de pierres. Peut-être le recevrez-vous un jour ou une nuit. Peut-être pourrez-vous me localiser et venir me chercher. Peut-être serez vous une fille (moi je suis un garçon) et nous tomberons amoureux l'un de l'autre. Comme au cinéma. Alors je vous redonne l'adresse : exo planète Skp-iiMX.

N'allez pas croire que j'attends sans rien faire. Je vous cherche, vous savez. Mais ici, c'est peu probable que je vous trouve. En tout cas, j'ai déjà beaucoup marché escaladé et là tout de suite, rien. Juste ce jardin orangé avec les glaciers.

skp_12.jpg