Quand on est seul, on entend des voix. Je me dis : où tu as vu qu'il y avait des jours et des nuits ici ? La lumière change, les couleurs changent, c'est la vie. Ici. Sur Skop. Oui, j'ai dû rêver. Mais comme j'ai effacé les premières photos pour en prendre de nouvelles, alors comment savoir ?

skp_6.jpg

De jour comme de nuit, je suis seul avec mes cailloux. Et comme rien ne change ici, comme tout est semblable devrais-je dire, alors vous comprenez, c'est un peu monotone.