Voici un long, très long inventaire à la pré vert de peur, pour liquidation totale de tous les actifs et tous les passifs qui nous échoient.

Notez bien qu'ici j'explose la contrainte du blog avec 14685 caractères-espaces. Alors, s'il vous plaît, sur le blog Petite racine, ayez la gentillesse de réduire votre lecture à 6789 signes, AU MAXIMUM.

inventaire_desherence-petite_racine.jpg

… Cette collection un peu décousue comprend même quelques passages à vide. Un passage à vide, qui veut ? Nos vies en sont pleines. Notre monde en est plein. Notre monde est plein de passages à vide, c’est ça qui est merveilleux. S’il était plein seulement d’autre chose c’est là que ce serait vraiment horrible. Imaginez un musée sans allées.

Alors voyez, nous cédons pour un bon prix la chèvre de Monsieur Seguin. Avec son piquet. Pourquoi encore avec son piquet ? Réfléchissez. Vous remarquerez aussi que, sur le flanc, les morsures du loup sont encore apparentes, selon le principe de la « restauration réversible ». L’estomac est en paille désormais.

A lire sur Petite Racine.