La tradition ancestrale du livre imprimé nous fera-t-elle remonter jusqu'à la tablette babylonienne ou seulement au manuscrit enluminé médiéval ? Que sont nos livres devenus ?

livre-evident.jpg

... où sont les vraies raisons logiques ou techniques pour s'opposer à l'arrivée du numérique et s'accrocher au papier ? Les scribes de Mésopotamie ont probablement protesté quand l'écriture cunéiforme a été abandonnée au profit d'un alphabet linéaire. Les copistes médiévaux ont peut-être protesté à l'arrivée du livre papier. Mais ils perdaient leur emploi, leur statut social. Les lecteurs de tablettes d'argile ou de manuscrits se sont probablement réjoui d'un progrès qui facilitait la lecture (alphabet) ou démocratisait le livre (imprimerie). Pourquoi certains lecteurs actuels, en France, sont-ils si réticents à l'arrivée de la technique qui va faciliter leur vie de lecture : économie de prix et de place, arrivée des images et des sons dans la lecture, navigation facilitée

A lire sur C'est évident ?