Sur une photo dont elle ignore tout, Petite Racine invente une fiction, comme si elle était derrière le viseur.

corps_dfendant-petite_racine.jpg

... Chaque été c’est pareil, quand juillet arrive c’est les retrouvailles des cousins dans cette grande maison aux volets rouges. Les premiers jours sont froids et distants, littéralement on se toise, de se retrouver ainsi grandis par l’année écoulée...

A lire sur Petite Racine.