Hommage à Paul Delvaux, sur fond de musique mandingue, et méditation sur la vie qui passe.

train.jpg

... A présent, la petite fille est montée dans un train. Elle est partie dans la nuit, emportée par cette musique lancinante. Ensuite, j'entends une musique de mon enfance, la musique des rails : ta-ca-tac...ta-ca-tac...ta-ca-tac... Le paysage défile derrière la vitre. A chaque arrêt, à chaque nouveau départ je m'éloigne un peu plus de mon passé...

A lire sur Jardin de pierres